samedi 31 juillet 2010

OSE L'ART AU CH. VALVERT


L’objectif de l’association Ose l’art est que l’acte de création artistique ait sa place à l’hôpital psychiatrique Valvert dans un esprit d’ouverture, de circulation et d’échange.
Ose l’art souhaite favoriser la rencontre entre les patients, les personnels du Centre Hospitalier, les milieux artistiques, les structures socioculturelles et les habitants de la Cité.

Pour cela, Ose l’art procède à la mise en place de différentes actions :

- Ateliers d’expressions artistiques (théâtre, danse, photo, arts plastiques, cinéma, musique, radio, art multimédia…),
-        Evénements publics (expositions, spectacles vivants, cinéma d’auteur),
-        Résidences de créations,
-        Laboratoires de recherche artistique,
-        Conférences, tables rondes

Et plus généralement toute démarche favorisant la création artistique.

Art à l’hôpital

En introduisant l’art et la médiation culturelle à l’hôpital psychiatrique, notre objectif est d’engager un projet dans la cité et de faire de l’hôpital un lieu de citoyenneté où le patient ne se réduit pas à son statut de malade mais peut devenir acteur d’un processus de création.

Nous avons la conviction que Ose l’art peut être force de proposition culturelle pour permettre l’accès à la culture et aux pratiques artistiques à un public empêché dans et hors les murs.

L’association Ose l’art se démarque de l’art-thérapie. Elle propose d’introduire à l’hôpital, des artistes, étrangers au monde de la psychiatrie, et dont l’action artistique ne s’inscrit pas dans une démarche thérapeutique. L’artiste professionnel ne se préoccupe pas de la pathologie du patient mais de sa capacité à entrer dans un processus de création.

Mixer les publics

En ouvrant l’hôpital à un espace artistique et culturel, Ose l’art entend développer une communication créative entre les usagers de la psychiatrie, les artistes et intervenants culturels, les personnels hospitaliers et le grand public.

Les interventions artistiques doivent permettre de brasser des populations voisines et pourtant parfois cloisonnées, par la création d’un espace de rencontre.

La création artistique est un moyen d’échange et d’ouverture qui rend poreuses les frontières entre soignants et soignés, communauté hospitalière et habitants des quartiers, folie et normalité.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire