samedi 19 mai 2012

LE FESTIVAL DE MARSEILLE AU CH. VALVERT

L'association Ose l'Art accueille le LUNDI 11 JUIN 2012 A 18H
HASTA DONDE (10 mn) performance de SHARON FRIDMAN
Suivie de la projection du film : PRELUDE A LA MER de Thierry De Mey (20mn) et d’une « projection surprise » de  films courts proposée par Marseille Objectif Danse.



PRELUDE A LA MER

Film de Thierry De Mey / 2009, super 16, 20 min, couleur
Chorégraphie : Anne Teresa De Keersmaeker
Caméra : Philippe Guilbert
Musique Prélude à l'après-midi d'un faune, Claude Debussy
Son : Xavier Meeus
Interprété par the Brussels Philharmonic Vlaams Radio Orkest direction Michel Tabachnik danseurs Mark Lorimer, Cynthia Loemij production Charleroi/Danses, Sophimages, Eroïca productions, Rosas avec le soutien de Vlaams Audiovisueel Fonds, Arte France, Cité de la Musique/Paris, Flagey/Brussels, CBA.
Le film de Thierry De Mey confronte la chorégraphie d’Anne Teresa De Keersmaeker, servie par deux interprètes « de rêve » Marc Lorimer et Cynthia Loemij à la dureté d’un lieu catastrophe : le site d’une mer en voie de disparition, la mer d’Aral. Un « faune » androgyne [par jeu de substitution homme/femme] se perd dans la quête impossible de retenir ce qui ne peut que disparaître. Il/elle trace les mouvements de soninassouvissement, en errant dans l’empreinte de la mer qui fut… : steppe de sel, paysages au sol craquelé, tempêtes de sable, cimetière d’épaves de bateaux, phares en plein désert, villages fantômes ensablés sous le vent. Lorsqu’il/elle trouve enfin le rivage actuel, au dernier plan du film, l’image de la mer à son tour disparaît en un long fondu au blanc.


Sharon Fridman est un chorégraphe israélien. En 2007, lauréat de plusieurs prix et concours, il crée sa compagnie à Madrid où il vit actuellement. En 2008, il réalise une création collective à Vienne, "Vuelo 6408", aux côtés de Janet Novás. En 2011 il crée "Al menos dos caras", une pièce avec laquelle la compagnie est invitée dans de nombreuses villes espagnoles. En novembre 2011, il participe à la Ventana de la danza de Madrid où la compagnie est repérée par de nombreux programmateurs internationaux.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire